A Propos ..

Trem_r

La têteLe bloggueur :

  Né le 9 Janvier 1977 sur les rives de la Garonne à Toulouse, ce drôle de personnage part bien dans la vie puisqu’il a déjà quelques défaut comme par exemple une oreille pointue et plein de drôles de morceaux de tissu qui se coincent dans son nombril. Ses cheveux ne se mettent à pousser que deux ans après sa naissance, soit le temps que la rumeur de sa progéria se répande suffisamment loin. Heureusement, sa mère sut le vêtir d’un bonnet à la Matt Pokora et lui apprendre à se gratter le nez le majeur tendu vers les connards quotidiens.

S’en suit rapidement la découverte du monde monderne et de l’Internet Multimédia qu’il décida de fréquenter assiduement, d’abord pour causer de X-Files, sa famille et sa copine, puis un jour et vu qu’il aimait bien Quake2, il décida d’en faire son sacerdoce pour quelques temps, puis finalement, Half-Life sorti, et commenca l’aventure, de Half Life France à Half-Life Fusion il n’y eu qu’un pas franchi avec Cyric puis vaint l’avénement de CS et un dégout des LAN et des joueurs réseau enfultes, la bifurcation vers un blog naissant d’abord sur les forums d’HLF rubrique "Trem_r enfonce des portes ouvertes", puis un BeWise qui tourna rapidement en JustBeWise sur free.fr, avec force mito dans les effets css pour faire joli sous IE, la découverte des blogs d’adolescentes kawaii au layout japonais, la japop, les L5, la rencontre avec la blogosphère et bingirl qui indiqua qu’il était "chou" puis qui vint le rejoindre quelques mois plus tard à tlse.fr.

S’enchaînent une popularité fulgurante auprès des jeunes hommes et des jeunes filles qui reconnaissent son talent pour la miévrerie et les choses simples de la vie comme par exemple ashlee simpson et un bon plongeon dans la boue, le domaine justbewise.net vient rapidement, sur online tout d’abord, et OVH où il réside encore, accompagnje fé par les deux projets chers à son coeur que sont Paint’O’Matic dont les articles furent repris sur le fugace mais magnifique One4One, et le sempiternel BeatNICK, né d’une idée lancée lors d’un apero chez Eve, inspiré par le fameux FlecheGolf, mais qui s’en souvient ?

jambesLe bloggueur est aussi est avant tout un homme, avec parfois un regard trahissant sa libido intense et des envies de déglingo injustifiées (se teindre en roux + se couper les cheveux courts + acheter des tongs + les porter + se raser la barbiche + faire croire aux filles qu’il peut avoir des pattes sur les joues s’il désire + etc.) il nourrit une méfiance sans bornes envers les femmes depuis une affaire aussi sordide que celle du Prince Rainier, sans aller jusqu’à être homo vu qu’il n’a pas non plus confiance en les hommes, en étant un, il sait exactement comment ca fonctionne.
1m75 brun, les yeux pétillants selon son amoureuse Billy, un sweat capuche sur le dos et un sac en bandoulière rempli de casques audio, d’une GBA avec des jeux prêts à jouer et d’un bordel plus monstrueux que celui dans sa tête, qui, il faut bien l’avouer, est bien sur ses épaules.

Rationnel, raisonnable, réflechi, souriant, enthousiaste et optimiste, il ne boit presque pas ne fume pas, tente d’être sportif pour éviter la bouée disgrâcieuse qui arrive aisément à son âge et refuse qu’on le traite de straight-edge. Malgré cela il reste un éternel flemmard démotivé accroché à sa télé et son ordinateur, défaitiste et dépressif 10 minutes par jour pour respecter un quota goth, donneur de leçon et paternaliste, il saura vous agacer avec ses "c’est pas bien" et ses "madââââme" incessants, depuis qu’une private joke est devenue un running gag, et donc un tic. Cheveux gras, pyjama et caleçon qui tombe, ce n’est qu’au réveil qu’il arrive à faire vraiment peur, vu qu’il n’est jamais saoûl et que tout le monde sait qu’il tient sa voix grave de 457 extinctions de voix chopées lors du Paintball. Il aime glander à la maison été comme hiver, matin et soir, il n’acceptera de promenade que si elle a un fondement romantique, de sortie que si c’est pour s’avachir comme une merde sur Billy en bavant le plus possible, vu qu’il a tendance à rougir à toute perturbation de son quotidien comme par exemple vous dites tout haut ce qu’il pense tout bas, ou même juste quand vous lui faites du pied sous la table.

ashleeJolie ? Jolie c’est être brune, souriante, amusante, rêveuse, optimise, cultivée, ouverte, sobre, avec des hauts à fleurs, vous avez vu comme il en demande beaucoup ?
Moche c’est être vulgaire, pas originale, mal fagotée, dépressive et alcoolique à outrance.
Le bloggueur aime les cheveux longs et noirs corbeaux comme les goths, d’ailleurs il aime bien les goths qui portent pas de latex mais qui ont des longues robes de princesse avec les cheveux ci-précédemment cités.

Il aime aussi Dashboard Confessional, Metric, Dresden Dolls, Elvis Costello, Brand New, Ashlee Simpson, les L5, Blondie, Radiohead, les Spice Girls, Morning Musume, Puffy, les Breeders, Veruca Salt, Hole, les Bangles, Loreena McKeenit, Alanis Morissette mais uniquement Jagged Little Pill, Bif Naked mais également les Pixies, Weezer, Billy Talent, Smashing Pumpkins, Tenacious D, Thérion, Within Temptation, Bloodhound Gang, Dionysos, Guns ‘N’ Roses, Muse, Smash Mouth, System Of A Down, Portishead, les Corrs, Phantom Planet quand il aura mieux écouté, Wheatus, Eiffel, Kaolin, AFI, Bodycount, Regina Spektor, Ghinzu, Sugarcult, Girls in Hawaii, Grant Lee Buffalo, Ozma, les Hives, The Pillows, Type O Negative, IAM…
Par contre il déteste les boîtes de nuit, les légumes cuits, le hoummous, faire l’amour dans une voiture, la série de l’été Dolmen et pour revenir au sujet : la musique électronique de tout genre, l’electro funk, l’electro dub l’electro ton cul et la house music, la techno, les chanteurs militants bretons, la dance music et les teufers sans chien et sans camion, les mixeurs, les platineurs, les fruityloopseurs du dimanche.

Issu d’une génération bercé dans l’animation japonaise, le bloggueur s’est replongé dans son enfance pour en ressortir en tout bon geek une tonne d’anime à la con, surtout celles où il est question d’un loozeur dont une fille spéciale tombe amoureuse, et où on voit sa petite culotte à un instant t. De même, après avoir passé sa jeunesse sur la 5, les séries américaines ont profondément marqué son être, et il est fan de X-Files, Twin Peaks, Ally Mc Beal, 24, Lost, Dead Like Me, Urgences, Dawson Creek, Quantum Leap et ne rechigne pas à regarder des soaps ou des sitcoms nouveaux à l’occasion. Ses loisirs sont donc complétement télévisés, si on rajoute en plus aussi une folie pour les comédies romantiques Coréennes, Arte TV, la trash TV de M6 et toute la brochette de films de geek, c’est la plupart du temps sur son canapé à avaler de l’image que vous le trouverez.

paintballVenu du jeu de rôle par la porte Paranoïa et Star Wars, emporté par la vague Cyberpunk, il tire son nick de l’époque révolue de parties de Vampire, se plongeant plus tard dans le jeu vidéo, Quake, Quake2, Half-Life, Quake3 et tous les FPS sur lesquels il peut tomber, sa préference allant aux simulations de guerres comme Call Of Duty et les MoH, ainsi que Vietcong, mais son plaisir secret et caché, il le tire de sa GBA et de tous les mini-jeux auxquels il se livre éhontément aux chiottes pendant des heures, heureusement pour lui, sa folie l’a conduit à sortir pour pratiquer son activité sportive : le Paintball.

Débutant en 2000 un peu par hasard, il mets un temps certain à se poser et à se trouver, intégrant PBE puis commençant la compétition au sein de la mitique équipe Divide, balbutiant ses premières billes à l’aide de patrice et justic7, il passera ensuite sa saison 2002 avec les Evil Pigs, remportant cette année là le titre Européen en Novice, les quittant ensuite pour rejoindre les récemment courronés champions de France Dagnir Dae.

Dagnir Dae, un nom à signification dans le paintball, les chasseurs de la forêt pour les parisiens, qui furent bien surpris de les voir débouler en cette année 2004 au Millennium en Division 1 et remporter encore une fois le titre de champion de France pompe, ainsi que la Coupe Nationale Pompe.
Dagnir Dae, un esprit qui corespond exactement à son coeur et à ses envies, une attitude sportive, du fair play et une attention particulière à l’image, qui condamne tout débordement par des amendes sous forme de fraises tagada, et qui fait monter les équipes de son association dans son sillage, participe à la formation des nouveaux joueurs et des arbitres, aux décisions fédérales et à la vie du paintball en général, ou comment être fier de porter son maillot numéro 42.

(bio upgraded by Billy-girl)

back to blog