=Just Be Wise= Minimalist Blogging since 2002

24 : Redemption

11.25.2008 · Posted in General

Bordel de nouilles trop cuites ! Jack Bauer est de retour, et même si il sent un peu la paraphine et l’anti-moustique, il kick encore quelques serious asses !

Petit fantasme de réalisateur, avec ce téléfilm qui fait la jonction entre la saison 6 et la saison 7, Jack Bauer visite encore un autre continent après l’Asie (si accueillante), et c’est à croire qu’il apprécie une petite séance de torture comme un touriste visite la boutique de souvenirs ! C’est le passage obligatoire du séjour.

Bon ok j’en raconte pas plus, ptet juste un petit peu, Jack se fait des nouveaux amis, ou plutôt un nouvel enfant, en adoptant un pauvre orphelin de la guerre, le symbole énorme étant le moment où il donne un foulard déstiné à sa fille à ce gamin qui comme tous les gosses ne sera qu’un gros nid à emmerdes, c’est évident. Ok donc Kim Bauer, tu es officiellement maintenant totalement déshéritée, de toutes manières Elisha Cuthbert doir sûrement demander des millions pour apparaître ne serait-ce que quelques minutes armée d’une de ses nouvelles franges dont elle seule a le secret.

Pour le reste du spoil, je vous laisse regarder les trailers déjà dispo de la saison 7 qui montrent plein d’action et un gentil-qui-devient-méchant (ça sent l’embrouillette, si vous voulez mon avis), des scènes de torture (classique) et l’évenement qui fait plouf : le nouveau président est une présidente, sûrement pour couper l’herbe sous les pieds de la réalité et avoir un effet prophétique, mais manque de pot, c’est la première saison qui a joué de révélateur du destin, tant pis pour Hillary, elle pourra donc voir sa caricature dès le début de la saison 7 en janvier, et ce qu’Hollywood pense d’une présidente !

En attendant, Jack a un peu de mal à tenir une AK47, mais colle toujours les pruneaux où il faut avec son pistolet, et fait nouveau, au lieu de munitions infinies, il recharge toutes les 3 balles, sûrement un abus de FPS (*pan*pan*pan* … R) .. Moi en tous cas, après la rigolade du retour des clichés de 24 dans les premières minutes, j’ai accroché gras comme une termite sur du vieux bois bien moelleux, et je me languis déjà d’avoir à attendre toutes les semaines le suspens atroce de cette série, qui est sûrement celle que j’attends le plus cette année, toutes les autres se révelant miteuses à souhait, à mon avis un complot pour qu’on apprécie d’autant plus le retour de 24 et Lost qui s’annoncent comme sauveuses de la saison télé 2008-2009.

Comments are closed