J’ai testé pour vous : le test pour vous.

Cher ami passionné de nouvelles technologies et de marketoweb, je souhaite que plus jamais tu ne testes quelque chose pour moi. En fait, lorsque tu écris que tu testes quelque chose pour moi, je sais qu’il y a 90% de chances que tu sois payé pour le faire, et que donc, tu vas te sentir obligé de faire le mec indépendant et libre de ses idées en écrivant n’importe quelle merde qui te passe par la tête, ce que je sais aussi, c’est que vu que tu as choisi l’opé qui te rapporte le plus, il y a 80% de chances que tu ne pompes rien au sujet, et que tu tournes à fond sur les clichés dans l’espoir te taper juste.

Si par chance tu as choisi de tester quelque chose sans prendre un chèque non déclaré aux impôts pour ça, je préférerais que tu testes quelque chose que tout Internet n’a pas déjà testé en long en large et en travers, du genre, évite de tester un iPhone ou Facebook.
Par contre, si il y a quelque chose qui m’intéresse grandement que tu testes, c’est la mort.
En effet, je n’aimerais pas mourir, mais j’aimerais bien savoir ce que ça fait d’être mort, donc si tu pouvais crever assez vite pour m’en parler, je pense qu’on pourrait s’entendre, ça me prouverait que tu t’investis VRAIMENT pour tes lecteurs, et que tu n’es pas juste une pute vendue comme tous tes détracteurs voudraient nous le faire croire.
Quoi ? tu as peur de ne plus pouvoir faire de tests pour nous ensuite ? Allons, un peu de dévouement, pour une fois que tu ne vas pas pourrir inutilement les moteurs de recherche avec un test moisi que tu auras pris soin de référencer sur la Terre entière, je pense que tu tiens le bon bout, en plus vu le niveau philosophique de la chose, tu pourras nous pondre un peu de contenu original au lieu de paraphraser un communiqué de presse ou nous citer des lieux communs.

Merci.

9a3c4eef5e8e17c344be1ebdad654d8b